0

Le 9 septembre turc

À présent, Al Qaeda a réussi à attiser le « clash des civilisations » que nous craignions tant. Quand ses terroristes ont frappé l'Amérique en 2001, ils semblaient confirmer les pires craintes du monde occidental envers l'islam.

Aujourd'hui, les terroristes s'en sont pris à la Turquie. Pourquoi des islamistes iraient-ils tuer des musulmans pendant le mois sacré du Ramadan ? Était-ce une punition envers la Turquie, pour avoir soutenu les États-Unis lors de l'invasion de l'Irak ? Pourtant, la Turquie n'a permis aucun stationnement de troupes étrangères sur son territoire, pas plus qu'elle n'a envoyé ses troupes au front.

Les motifs d'Al Qaeda en prenant la Turquie pour cible sont peut-être de faire dérailler cette nation musulmane dans sa progression vers l'entrée dans l'Union européenne ? Il ne fut guère surprenant après cette attaque d'entendre les leaders occidentaux réaffirmer l'urgence d'accueillir la Turquie dans le bercail européen.

Cependant, ces questions négligent une vérité fondamentale sur la Turquie. Nombreux sont les commentaires sur la société turque qui vantent sa place unique de « pont » entre l'islam et la laïcité, entre l'Est et l'Ouest. Le problème, toutefois, quand on occupe la position de pont, est qu'aucun côté, ni l'occident ni les musulmans, ne considèrent la Turquie comme l'un des leurs.