A woman holds a sign with a portrait of the US president during a protest against his planned visit to the World Economic Forum in Davos RUBEN SPRICH/AFP/Getty Images

Donald Trump rencontre l’homme de Davos

MOSCOU – « Si la montagne ne vient pas à Mahomet, » dit l’adage, « c’est Mahomet qui viendra à la montagne. » En décidant d’assister cette année au Forum économique de Davos, en Suisse, le président américain Donald Trump semble s’être inspiré de cette formule (même s’il bondirait certainement à l’idée d’un lien entre lui et le prophète Mahomet).

Pour les leaders commerciaux, financiers et politiques qui se réunissent à Davos chaque mois de janvier, l’annonce de la venue de Trump cette année a pour le moins dû susciter un choc. Une grande partie de l’élite mondiale, parfaitement représentée par Davos, éprouve en effet un profond mépris pour l’actuel président américain, une irrévérence probablement accentuée par les récent propos racistes de Trump à l’égard de plusieurs « pays de merde ».

Il faut toutefois s’attendre à bien des politesses lors de cette conférence, destinées à satisfaire l’orgueil de Trump, lorsque les participants flatteront tour à tour le président américain, et appuieront ses tentatives maladroites consistant à défendre l’indéfendable, à commencer par l’approche de « l’Amérique d’abord ». Ces protagonistes sont en effet les mêmes que ceux qui s’étaient inclinés l’an dernier devant le président chinois Xi Jinping, lorsque celui-ci s’était insolemment positionné comme le nouveau défenseur planétaire de la mondialisation et de l’ordre international fondé sur les règles.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/dKlbZDd/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.