Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

Iran engineer travel ban return to USA Sean Rayford/Getty Images

Les immigrés du Moyen-Orient, support de la compétitivité des USA

DUBAI – Dans un roman de science fiction de Robert A. Heinlein, "En terre étrangère" (Stranger in a Strange Land) publié en 1961, un linguiste musulman, le Dr Mahmoud, aide un homme élevé sur Mars à s'adapter à la vie aux USA. Il s'agit d'une fiction, mais le choix par l'auteur d'un musulman pour aider l'homme venu de Mars est ancré dans la réalité, car des chercheurs originaires du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord participent depuis des décennies aux découvertes et aux innovations réalisées aux USA.

Avec deux collègues de l'Institut autrichien de technologie, Georg Zahradnik et Bernhard Dachs, j'ai entrepris récemment des recherches pour éclairer le rôle des personnes d'origine arabe, kurde, perse et turque dans le développement de la technologie américaine. Nous nous sommes appuyés pour cela sur les demandes de brevet déposées aux USA. Nous avons commencé notre travail après le décret présidentiel de Donald Trump interdisant l'entrée des USA aux citoyens de six pays à majorité musulmane (l'Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie, le Yémen et l'Irak qui a été retiré de la liste par la suite).

Les résultats ne nous ont pas surpris. Mais ils ont de quoi inquiéter les dirigeants qui doivent veiller à ce que les USA restent leaders en matière d'innovation. En 2013, sur 41,3 millions d'immigrés, les USA comptaient environ un million d'immigrés en provenance du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, soit 2,5% du total. 43% de ceux qui étaient âgés de plus de 25 ans étaient au minimum titulaire d'une licence universitaire, contre 28% pour l'ensemble des immigrés et 30% des Américains de la même tranche d'âge nés aux USA.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/7fQgJKUfr;
  1. roubini137_Mikhail SvetlovGetty Images_xi putin Mikhail Svetlov/Getty Images

    The White Swans of 2020

    Nouriel Roubini

    Financial markets remain blissfully in denial of the many predictable global crises that could come to a head this year, particularly in the months before the US presidential election. In addition to the increasingly obvious risks associated with climate change, at least four countries want to destabilize the US from within.

    0
  2. tharoor137_ Hafiz AhmedAnadolu Agency via Getty Images_india protest Hafiz Ahmed/Anadolu Agency via Getty Images

    Pariah India

    Shashi Tharoor

    For three decades, India's self-branding as the world’s fastest-growing free-market democracy worked, with world leaders queuing up to visit New Delhi and burdening a generation of diplomatic protocol officers. But in a matter of months, it has all begun to fall apart.

    1