krueger10_Scott Olson_Getty Images_trucks Scott Olson/Getty Images

L’économie selon Trump ne rend pas service aux services

WASHINGTON – Au XIXe siècle, 70 % des actifs américains travaillaient dans le secteur agricole. En 2017, le chiffre était inférieur à 2 %. En 1970, les industries productrices de biens représentaient environ 32 % de l’emploi privé. En 2018, le chiffre était de 13,5 %. Les secteurs dynamiques de l’économie américaine se trouvent dans les services, quoique le président des États-Unis Donald Trump, avec son obsession de la vieille industrie manufacturière, semble ne pas s’en être aperçu.

Et tout comme à l’ère précédente dans les entreprises productrices de biens, c’est aujourd’hui dans les entreprises de services que la croissance est la plus rapide. Beaucoup de gens – et Trump compte probablement parmi eux – assimilent les services aux personnels de ménage, aux équipes de maintenance et aux employés de la restauration. Mais les services comprennent les transports, les technologies de l’information, les professions libérales et les services à l’entreprise, l’enseignement, l’industrie du spectacle, et bien d’autres activités encore. Sans même parler de l’auto-entreprenariat.

En 2017, on dénombrait 12,4 millions de personnes travaillant pour l’ensemble du secteur manufacturier, qu’on peut comparer aux 20,6 millions qu’emploient à eux seuls les professions libérales et les services à l’entreprise. Et c’est dans ces dernières branches que la plupart des observateurs recensent les activités les plus innovantes et dynamiques – et nombre des emplois les mieux payés. L’emploi dans le secteur des services représente 70 % de l’emploi total du secteur privé.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/j2KuM8Zfr