Koch protest Spencer Platt/Getty Images

La démocratie américaine en déroute

NEW-YORK – Les délires de Donald Trump contre l'accord de Paris sur le climat sont en partie la conséquence de son ignorance et de son narcissisme - mais pas uniquement. Ils traduisent aussi la corruption enracinée dans le systéme politique des USA qui ne sont plus une "démocratie à part entière", selon une récente évaluation. Leur vie politique est devenue le terrain de jeu de puissants intérêts financiers qui ont pour objectif des baisses d'impôt pour les riches et la déréglementation en faveur des grands pollueurs, et abandonnent le reste du monde à la guerre et au réchauffement climatique.

Six des pays du G7 ont travaillé d'arrache-pied la semaine dernière pour que Trump se joigne à eux dans la lutte contre le réchauffement climatique, mais il a résisté. Les dirigeants européens et japonais ont l'habitude de considérer les USA comme leur allié sur les grands problèmes, mais avec Trump au pouvoir ils envisagent de changer d'attitude.

Le problème va au-delà de Trump. Ceux d'entre nous qui vivent aux USA sont bien placés pour savoir que les institutions politiques du pays se sont fortement dégradées au cours des dernières décennies. Cela a commencé dans les années 1960 quand les USA ont commencé à perdre confiance dans leurs institutions politiques. Leur système politique est devenu de plus en plus corrompu, cynique et déconnecté de l'opinion publique. Trump est seulement un symptôme, choquant et dangereux, d'un malaise politique plus profond.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/8dJn2uk/fr;