A convoy of US forces armoured vehicles drives near the village of Yalanli DELIL SOULEIMAN/AFP/Getty Images

Il est temps que les États-Unis développent une stratégie pour la Syrie

TEL AVIV – Le président américain Donald Trump s’est félicité des tirs de missiles lancés conjointement par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni sur des sites militaires syriens – en riposte à l’utilisation présumée d’armes chimiques par le régime de Bachar al-Assad – en les qualifiant de grand succès. Cette rhétorique triomphaliste ne saurait toutefois dissimuler la trahison du peuple syrien par les pays occidentaux, ni pallier à l’absence d’une véritable stratégie pour résoudre le conflit syrien.

Au cours des sept dernières années, près d’un demi million de citoyens syriens ont été tués et sept millions d’entre eux sont aujourd’hui des réfugiés. Dans le même temps, une alliance contre nature a été formée entre des fanatiques chiites, soutenus par l’Iran et le Hezbollah, et un gouvernement russe déterminé à démanteler l’ordre post-Guerre froide et à modifier radicalement les règles du jeu stratégiques au Moyen-Orient.

L’Occident a totalement échoué à relever ce défi. Pire, Trump s’apprête à retirer les troupes américaines encore stationnées en Syrie, au prétexte que leur principal objectif – battre l’État islamique (EI) – avait été atteint. Si la progression de l’EI devait bien être enrayée, il n’a jamais été le plus redoutable ennemi des pays occidentaux en Syrie ; ce qualificatif revient à l’axe formé par la Russie, l’Iran, le Hezbollah et le régime al-Assad – un axe que contrebalançait en fait l’État islamique.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/jUKKqW1/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.