19

La confiance, enjeu majeur pour l'avenir de l'économie américaine

LAGUNA BEACH – Les marchés financiers semblent convaincus que le regain de confiance des entreprises et des consommateurs va bientôt se traduire dans les principaux indicateurs économiques (le taux de croissance du PIB, le niveau d'investissement des entreprises, de la consommation et des salaires). Pourtant les économistes et les responsables politiques ne sont pas aussi optimistes, car ils prennent en compte des facteurs qui pourraient être lourds de conséquences pour les USA et pour l'économie mondiale.

L'élection de Donald Trump a suscité une vague d'optimisme en matière d'économie, car il a promis une politique fondée sur trois grands axes : la dérégulation, les baisses d'impôt et les réformes, et la construction d'infrastructures. Dans les deux Chambres du Congrès la majorité républicaine a renforcé l'enthousiasme en indiquant qu'elle ne bloquera pas systématiquement les projets de loi présentés par le nouveau président - contrairement à ce qu'elle a fait lors de la présidence d'Obama.

Ce regain de confiance des entreprises et des consommateurs reflète une idée profondément encrée dans la psyché des citoyens des USA : la dérégulation et les baisses d'impôt encourageraient toujours l'entreprenariat et l'innovation. Hors des USA, cette idée est jugée parfois naïve.

La confiance peut augmenter ou diminuer. Comme celles de Trump, les déclarations favorables aux entreprises peuvent encourager la confiance, parfois exagérément, par contre l'impression qu'un dirigeant est hostile aux entreprises peut entraîner une chute de confiance. La confiance influence les comportements, aussi ses variations ont-elles des effets de grande ampleur.