Andrew Lichtenstein/Getty Images

Trump veut 3% de croissance au bénéfice des 1%

CAMBRIDGE – Donald Trump annonce avec pertes et fracas que sa politique va générer un taux de croissance durable de 3 à 4% aux USA lors des prochaines années. Sa prédiction est en contradiction avec les estimations de nombreux prévisionnistes, notamment ceux de Wall Street et de la Fed (la Réserve fédérale) pour qui les USA auront de la chance s'ils parviennent à 2%.

Y a-t-il la moindre chance que Trump ait raison ? Si c'était le cas, dans quelle mesure ce serait grâce à sa politique ? Et un taux de croissance plus élevé entraînerait-il une dégradation à long terme de l'environnement et une hausse des inégalités de revenus ? La Bourse peut bien ne s'intéresser qu'au taux de croissance, les Américains feraient bien de s'intéresser à la manière dont on parvient à augmenter le PIB.

La prévision de Trump n'a rien d'aberrant. Nombreuses sont les données économiques qui suggèrent que le taux de croissance a atteint 2,5% par an - à mi-chemin entre les prévisions de Trump et celles des experts. Par ailleurs il y eu plus d'un million de créations d'emplois au cours des 6 premiers mois de la présidence Trump et la Bourse atteint des sommets. Or ces deux facteurs alimentent la hausse de la consommation.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/Bw0AIBD/fr;

Handpicked to read next