Donald Trump,  Xi Jinping and  Angela Merkel John Macdougall/Getty Images

L’ordre international sans gouvernail

MADRID – L’Allemagne et la Chine sont les deux principaux pays à s’être attirés les foudres du président américain Donald Trump en raison de leurs politiques économiques. Alors que les États-Unis accusent aujourd’hui le plus important déficit des comptes courants dans le monde, l’Allemagne et la Chine enregistrent un excédent record de leur balance commerciale, une situation qui irrite Trump et ses conseillers au plus haut point.

Le principal conseiller économique de Trump, Peter Navarro, a accusé la Chine de manipuler sa monnaie, le renminbi, à de nombreuses reprises. De manière plus surprenante, il a également accusé l’Allemagne, un pays allié des États-Unis, « d’exploiter » ses partenaires économiques, américain et européens, en sous-évaluant l’euro. Trump a de son côté souvent fait volte-face sur ces questions, contredisant parfois Navarro, tout en restant ouvertement méfiant des politiques suivies par les partenaires commerciaux des États-Unis.

Depuis l’élection de Trump l’an dernier, l’Allemagne et la Chine ont également été les principaux pays pressentis pour se substituer à l’hégémonie américaine. Mais l’Allemagne et la Chine sont des pays profondément différents et il n’existe aucun consensus quant au fait que l’un ou l’autre puisse, ou veuille, prendre la place des États-Unis.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/dr4M7oQ/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.