Skip to main content

paris climate agreement Chesnot/Getty Images

La politique énergétique de Trump, une menace pour la planète

MADRID – Cette année, le Jour de la Terre, le 22 avril 2017, est le premier anniversaire de la signature de l'accord de Paris sur le climat signé par 195 pays. Ce traité multilatéral entré en vigueur en novembre constitue l'avancée la plus importante réalisée à ce jour par la communauté internationale dans sa lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce premier anniversaire est terni par la politique énergétique de Donald Trump.

En 2016, l'année la plus chaude jamais enregistrée, la température moyenne de la planète était supérieure de 0,9° C à sa température moyenne au cours du 20° siècle. Le principal objectif de l'accord de Paris est d'éviter qu'à la fin du siècle la température moyenne de la planète augmente de plus de 2° C par rapport à son niveau de l'époque préindustrielle. De grands pays encore en développement comme la Chine et l'Inde (respectivement le premier et le troisième plus grand producteur de gaz à effet de serre) se sont engagés à respecter cet objectif.

L'accord de Paris établit un cadre véritablement révolutionnaire pour ce type d'engagement : la contribution déterminée au niveau national par chaque pays (NDC, Nationally Determined Contribution). Dans ce cadre, chaque pays signataire précise sa contribution volontaire en faveur de l'objectif commun de limitation des causes anthropogéniques du changement climatique.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/DRP9vaG/fr;
  1. drew47_Drew AngererGetty Images_trumpgiulianasmiling Drew Angerer/Getty Images

    Will Trump Be Removed from Office?

    Elizabeth Drew

    Assuming the US House of Representatives votes to impeach President Donald Trump, the fact remains that there are far fewer votes in the Senate than will be needed to convict him and remove him from office. But the willingness of Congress – including the Senate – to continue tolerating his dangerous conduct is now truly in question.

    0
  2. rudd9_Darrian TraynorGetty Images_climateprotestburningaustralia Darrian Traynor/Getty Images

    Unsustainable Australia

    Kevin Rudd

    Before the current conservative government came to power in 2013, Australia was well-positioned to make the necessary transition to a low-carbon economy. But now, the country is heading in reverse, and has already fallen behind most developed countries, and even China, on reducing emissions and building resilience against climate change.

    1

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions