Mandel Ngan/Getty Images

L’Amérique et le monde en transition

NEW YORK – Dans moins de deux mois, la transition politique en Amérique parviendra à son terme. Le quarante-cinquième président des États-Unis s’installera dans le bureau ovale. Le président élu Donald Trump deviendra le président Trump ; le président Barack Obama ira rejoindre le petit groupe des anciens présidents actuellement en vie, qui comprend également Jimmy Carter, George H. W. Bush, Bill Clinton et George W. Bush.

Les spéculations sur la politique que mènera Trump, à l’extérieur et à l’intérieur, vont bon train, bien qu’elles ne soient guère convaincantes. Faire campagne et gouverner sont deux entreprises distinctes, et rien ne permet de croire que la façon dont Trump a abordé la première dictera sa conduite dans la seconde. Nous ne connaissons pas encore dans leur totalité les noms de ses principaux conseillers et ne savons pas comment ils travailleront ensemble ni dans quelle mesure ils y parviendront.

Mais parmi toute ces incertitudes, nous savons tout de même deux ou trois choses. Et d’abord que Trump découvrira dans sa messagerie une pile de questions internationales épineuses. Certes, aucun de ces problèmes ne peut se comparer à ce que furent les grandes tensions de la guerre froide, mais leur nombre et leur complexité sont sans précédents dans le monde moderne.  

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/eGjPamy/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.