103

Ce que Trump doit faire pour l’économie américaine

NEW YORK – La victoire stupéfiante de Donald Trump à l’issue de l’élection présidentielle américaine exprime très clairement une chose : beaucoup trop d’Américains – notamment blancs et de sexe masculin – se sentent délaissés. Et il ne s’agit pas seulement d’un sentiment ; de nombreux Américains sont effectivementlaissés pour compte. On l’observe aussi bien dans leur colère que dans les données recueillies. Comme je l’ai maintes fois répété, un système économique qui ne produit pas de résultats auprès d’une importante partie de la population est un système économique en échec. Que doit ainsi faire le président élu Donald Trump pour y remédier ?

Au cours du dernier tiers de siècle, les règles régissant le système économique américain ont été réécrites en faveur d’une minorité de privilégiés, mettant à mal l’économie dans son ensemble, et défavorisant notamment les 80 % de citoyens situés à la base de la pyramide. Ironie de la victoire de Trump, c’est bien le Parti républicain dont il est désormais à la tête qui a œuvré pour une globalisation extrême, et fait opposition à plusieurs cadres politiques qui auraient permis d’atténuer les traumatismes associés à cette mondialisation. Mais la marche de l’histoire est ainsi faite que la Chine et l’Inde sont désormais intégrées à l’économie globale. Par ailleurs, la technologie progresse aujourd’hui si rapidement que le nombre d’emplois du secteur manufacturier ne cesse de diminuer à l’échelle mondiale.

Conséquence, il sera impossible pour Trump de faire revenir aux États-Unis un nombre significatif d’emplois manufacturiers correctement rémunérés. Il peut espérer rapatrier un secteur manufacturier de pointe, mais seulement pour un nombre d’emplois limité. Il peut également espérer recréer des emplois, mais uniquement faiblement rémunérés, et non les emplois à forte rémunération des années 1950.

Si Trump entend véritablement tacler les inégalités, il va lui falloir réécrire les règles, de sorte que ces règles avantagent l’ensemble de la société, et pas seulement ceux qui appartiennent à son univers.