Vers une Europe agrandie

Comme le souligne le document sur la sécurité européenne adopté en 2003, " Il est dans l'intérêt de l'Union Européenne de promouvoir, sur ses frontières, un arc de pays bien gouvernés avec lesquels elle pourra avoir des relations étroites et fondées sur la coopération ". La Commission européenne développe actuellement ce principe sous la forme d'une " Initiative de l'Europe agrandie "

Mais l'Initiative ne peut pas tenir ses promesses tant qu'elle reste confinée dans la bureaucratie de Bruxelles. Elle doit devenir une initiative politique. L'UE doit tendre la main à ses voisins moins développés. Il s'agit là d'un enjeu crucial pour l'Europe, qui ne pourra pas aboutir sans un soutien politique et financier adéquat.

L'adhésion constitue l'instrument le plus puissant dont dispose l'UE pour influencer les développements politiques et économiques dans les pays limitrophes. Malheureusement, les problèmes créés par l'agrandissement actuel ne permettent pas d'offrir l'adhésion à des pays autres que ceux dont la candidature est actuellement prise en considération, à savoir la Bulgarie, la Roumanie, la Turquie et peut-être les pays balkaniques.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/ivhWU8W/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.