0

La récession mondiale peut être évitée

Le terrorisme engendre la panique financière. Les marchés financiers ont réagi par la panique à l'attaque terroriste contre le World Trade Center à New-York, la Bourse a dégringolé partout dans le monde tandis que les prix de l'or et du pétrole ont grimpé. L'économie américaine étant déjà fragilisée, on a pu croire que le choc allait provoquer une récession mondiale, mais à peine deux jours plus tard les marchés financiers européens semblaient déjà stabilisés. On est loin du retour à la normale, mais la récession mondiale peut être évitée. La grande inconnue reste la réaction de l'Amérique, qui selon sa nature risque d'avoir un profond impact.