La campagne présidentielle américaine : la politique au plus bas !

CAMBRIDGE – L'élection présidentielle étant derrière eux, les USA peuvent reprendre leur souffle. Néanmoins, reste une question embarrassante : comment se fait-il qu'au sein du pays le plus puissant de la planète et de la démocratie la plus ancienne de l'ère moderne, le débat politique soit digne d'un pays africain en déliquescence ?

Au vu du débat politique en Amérique, cette comparaison peut apparaître trop sévère à l'égard des démocraties naissantes du continent africain. Lors des dernières élections, l'importance accordée aux groupes extrémistes, le rejet de la science, les mensonges les plus gros, la déformation de la réalité et l'absence des véritables questions ont entraîné la démocratie américaine au plus bas.

Ce sont les républicains qui sont allés le plus loin dans cette direction, avec des idées qui n'auraient aucune chance d'être retenues dans tout autre pays avancé. Des 12 candidats aux primaires du parti républicain pour l'élection présidentielle, seuls deux (Mitt Romney et Jon Huntsman) acceptent les preuves scientifiques du réchauffement climatique et de ses causes humaines. Mais Romney n'a pas une position très claire sur la question.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/6unIzNS/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.