L’impératif du libre-échange transatlantique

VIENNE – La confirmation de Michael Froman en tant que représentant américain au commerce est un moment approprié pour mettre en évidence les nombreuses possibilités qu'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et les États-Unis pourrait offrir à l'Europe, l'Amérique et le monde entier.

L'économie mondiale actuelle à trois niveaux – un taux de croissance de 6% dans les marchés émergents, de 2% aux États-Unis et nul en Europe – montre des signes inquiétants de paralysie et d’unilatéralisme nationaliste. Beaucoup voient des guerres monétaires se profiler à l’horizon.

Dans un environnement mondial aussi économiquement précaire, remplis de pièges protectionnistes, un pacte de libre-échange entre les deux plus grands blocs commerciaux du monde, représentant environ 40% du PIB mondial, n'a jamais été plus important qu’aujourd’hui. Historiquement, libre-échange et croissance économique ont évolués de concert, de même que le protectionnisme et la stagnation ; une intégration commerciale plus profonde entre les économies américaine et européenne permettrait de renforcer la croissance des deux côtés de l'Atlantique.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/T1NLKEh/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.