0

L’alliance Suzuki

TOKYO – Le nom “Suzuki” est le patronyme le plus répandu au Japon et la marque de voiture la plus populaire en Inde. Suzuki couvre 55,6% de parts de marché dans le secteur des voitures compactes et de taille moyenne en Inde, dont la classe moyenne, les plus gros acquéreurs de voitures, représente de 200 à 300 millions d’individus sur une population totale de 1,15 milliards d’Indiens.

Pendant longtemps, les Indiens ont utilisé leurs rickshaws pour les transports quotidiens. Le mot “rickshaw” vient du mot japonais jinrikisha, qui signifie littéralement “véhicule propulsé par l’énergie humaine.” Le fait que Suzuki soit maintenant pratiquement synonyme d’automobile en Inde donne une idée des proches relations qui unissent les deux pays.

L’Inde et le Japon sont des alliés naturels. Leurs intérêts stratégiques sont pratiquement parfaitement alignés et chacun partage le désir de stabiliser et de préserver l’équilibre des pouvoirs en Asie. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que le Japon désire resserrer ses liens économiques et stratégiques avec l’Inde.

Suzuki Motor Corporation est entré sur le marché indien en 1982 dans le cadre d’une joint-venture avec Maruti Udyog, entreprise publique indienne. Malgré de nombreux aléas, et une concurrence acharnée des autres constructeurs automobiles, dont le géant indien Tata Motors, Suzuki est parvenu à faire de sa marque la “voiture du peuple” en Inde.