Les fondements scientifiques de l’acupuncture

Comme beaucoup d’autres médecines chinoises traditionnelles, l’acuponcture est jugée suspecte depuis des siècles par l’Occident. Elle semble efficace, mais comment agit-elle ? Existe-t-il une explication scientifique ?

La plupart des médecins et des patients chinois ont longtemps considéré l’acuponcture comme un bon remède contre les accidents vasculaires cérébraux. Ils l’utilisent pour améliorer les fonctions motrices, la parole et les autres fonctions qui ont été endommagées. Il ressort d’une enquête que 66 % des médecins chinois pratiquent régulièrement l’acuponcture pour traiter les séquelles des attaques cérébrales. 63 % des médecins qui ont été interrogés pensent qu’elle est efficace, tandis que 36 % estiment que cela reste à prouver, probablement parce que les examens scientifiques en la matière ne sont que trop récents.

Des études systématiques sur les effets de l’acuponcture dans ce type de thérapeutique ont été réalisées il y a peu : presque tous les tests effectués en la matière en Chine se sont révélés positifs. Une récente étude britannique a en outre montré que les recherches menées dans plusieurs pays étaient toutes favorables à l’acuponcture comme traitement à la suite d’attaques cérébrales. En effet, les tests pratiqués avant juin 1995 en Chine, au Japon, à Hong Kong et à Taiwan étaient jugés positifs par les chercheurs britanniques.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/LgoVKv8/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.