0

Vers le désarmement nucléaire

NEW YORK – Les armes de destruction massive (ADM) et le désarmement sont l’un des plus grands enjeux auxquels le monde est confronté. En tant que Secrétaire Général des Nations Unies, l'une de mes priorités est de promouvoir l’intérêt de la collectivité et les remèdes aux maux qui ne s’arrêtent pas aux frontières. L’objectif d’un monde sans armes nucléaires est de la plus haute importance pour le bien commun. 

L’intérêt que je porte à ce sujet vient en partie de mon expérience personnelle. Mon pays d’origine, la Corée du Sud, a souffert des ravages de la guerre conventionnelle et a dû faire face aux menaces d’armes nucléaires et autres ADM. Bien entendu, l’Asie n’est pas la seule à subir ces menaces.

Même si l'utilisation des armes nucléaires est depuis longtemps taboue, le désarmement n'est encore qu'une aspiration. Est-il donc suffisant que le tabou ne porte que sur l'utilisation de ces armes ?

Les décisions importantes concernant les armes nucléaires incombent aux États. Or, les Nations Unies ont aussi un rôle important à jouer, puisqu’elles servent de lieu d’échange où les États peuvent décider de normes pour les intérêts communs. Nous analysons, nous informons et nous défendons la poursuite d'objectifs communs.