Le retour de la politique industrielle

CAMBRIDGE – Le Premier ministre Gordon Brown l’encourage en tant que vecteur de création d’emplois hautement qualifiés. Le président français Nicolas Sarkozy la défend pour préserver la base industrielle du pays. L’économiste en chef de la Banque mondiale, Justin Lin, la soutient ouvertement pour accélérer les changements structurels des pays en développement. Le cabinet international McKinsey conseille les gouvernements sur la meilleure manière de la mettre en ouvre.

La politique industrielle est de retour.

A vrai dire, elle n’est jamais passée de mode. Les économistes épris du consensus néolibéral de Washington l’ont peut-être remisée au placard, mais les économies prospères se sont toujours appuyées sur des politiques gouvernementales qui encouragent la croissance en stimulant les transformations structurelles.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/HLwbo9O/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.