0

Le véritable danger du réchauffement climatique

PRAGUE – Je suis surpris du grand nombre de personnes en Europe, aux USA et ailleurs qui soutiennent une politique de l'environnement sous-tendue par une hystérie quant au réchauffement climatique. Je pense notamment à la législation sur le plafonnement et l'échange des droits d'émission de gaz à effet de serre ( cap-and-trade initiative ) et à la subvention des sources d'énergie ampquot;verteampquot;. Je suis convaincu qu'il s'agit d'une erreur stratégique – non seulement en raison des incertitudes quant aux dangers du réchauffement climatique, mais à cause de la certitude des dégâts que ces mesures vont engendrer.

J'ai été invité récemment à parler de cette question lors d'une conférence à Santa Barbara en Californie. Mon auditoire comportait des dirigeants d'entreprise qui espéraient profiter des mesures d'échange des droits d'émission, des subventions aux énergies renouvelables et des emplois ampquot;vertsampquot;. Je leur ai conseillé de ne pas se laisser prendre par le climat d'hystérie qui prévaut dans ce domaine.

L'Europe à plusieurs années d'avance sur les USA en ce qui concerne les mesures visant à limiter le réchauffement climatique. Tous les membres de l'UE ont ratifié le Protocole de Kyoto et adopté un large éventail de mesures pour diminuer leurs émissions et atteindre les objectifs fixés par le Protocole.

Ces mesures comportent le plafonnement et l'échange des droits d'émission de gaz à effet de serre (ce que l'on appelle aussi le négoce des émissions polluantes), des taxes élevées sur l'essence et des programmes ambitieux de construction d'éoliennes, ainsi que d'autres projets d'énergie renouvelable. Elles ont été décidées au moment où l'économie européenne se portait bien – et on peut l'espérer, avec la conscience de leur coût – des plus significatif.