0

Le véritable Che Guevara

PARIS – Les scénaristes de Hollywood prennent souvent des libertés avec la vérité historique ; mais  les metteurs en scène ont en général le bon sens de ne pas blanchir les sadiques et les meurtriers. A l’exception   du nouveau film de Steven Soderbergh sur Che Guevara  qui fait précisément cela, et pire encore.

Le Che, ce révolutionnaire romantique, incarné par Benicio del Toro dans le film de Soderbergh, n’a jamais existé. Ce héros de la Gauche, avec ses cheveux et sa barbe hippie, une icône que l’on retrouve dans le monde entier sur les t-shirts et les  tasses à café, est un mythe concocté par les propagandistes de Fidel Castro – une création à mi-chemin entre Don Quichotte et Robin des Bois.

Comme toutes ces fables , le mythe du Che conçu par Fidel comporte quelques analogies superficielles avec les faits. Un Robin des Bois, qui volait aux riches et qui donnait une part de son butin aux pauvres pour travestir ses méfaits, a probablement existé. Des chevaliers à la Don Quichotte parcouraient probablement la campagne de l’Espagne médiévale, non pour tuer les dragons, mais les quelques Musulmans restants dans le pays.

Le même principe s’applique au Che de la légende.  Comment un adolescent révolté contre le monde-ou ses parents- résisterait-il  à l’image du Che ? Porter un t-shirt à son effigie est le moyen le moins coûteux et le plus rapide pour  se donner l’impression d’être du bon côté de l’Histoire.