Le pouvoir de vivre dans la vérité

NEW YORK – Ce n’est pas en matière de pétrole, d’eau douce ou de nourriture que le monde connaît sa plus forte pénurie, mais en matière de gouvernance morale. Souscrire à la vérité - scientifique, éthique et personnelle - c’est permettre à une société de surmonter les nombreuses crises de pauvreté, de maladie, de famine et d’instabilités auxquelles nous sommes confrontés. Pourtant, le pouvoir abhorre la vérité, et la combat sans cesse. Alors prenons un temps pour exprimer notre gratitude à Vaclav Havel, disparu ce mois-ci, qui a permis à une génération entière de connaître la chance de vivre dans la vérité.

Vaclav Havel fut un dirigeant essentiel des mouvements révolutionnaires qui permirent l’avènement de la liberté en Europe de l’est, et mirent fin, il y a vingt ans ce mois-ci, à l’Union Soviétique. Ses pièces de théâtre, ses essais et ses lettres relataient les luttes morales propres à une vie honnête sous les dictatures communistes d’Europe de l’est. Cet homme a tout risqué pour vivre dans la vérité, ainsi qu’il l’exprimait – honnête envers lui-même et honnête jusqu’à l’héroïsme envers le pouvoir autoritaire qui oppressait la société et écrasait les libertés de centaines de millions d’hommes et de femmes.

Il a chèrement payé son choix, par plusieurs années d’emprisonnement et plus encore sous surveillance, harcelé, et censuré pour ses écrits. Mais l’éclat de la vérité s’est pourtant propagé. Havel a procuré espoir, courage, et même audace, à tout une génération de ses compatriotes. Lorsque l’édifice de mensonges s’est écroulé en novembre 1989, des centaines de milliers de Tchèques et de Slovaques sont descendus dans les rues pour proclamer leur liberté – et pour porter le dramaturge banni et emprisonné jusqu’aux portes du château de Prague, dans son nouveau rôle de président récemment élu de la Tchécoslovaquie.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/rhDsTgdfr