Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

Le peuple contre Poutine

J'ai contribué au choix de Vladimir Poutine pour succéder au premier président démocratiquement élu, Boris Eltsine. Étant donné que des structures tel le KGB et la Mafia dirigent aujourd'hui la Russie et manipulent le système judiciaire, il est admis que Eltsine voulait choisir lui-même son successeur afin d'éviter les poursuites. Mais nous, qui avons choisi Poutine, étions chargés de trouver un successeur apte à poursuivre les réformes entamées par Eltsine, et non pas quelqu'un qui les protégerait, lui et sa famille.

Eltsine n'avait peur de rien et ne pensait pas à sa propre survie, mais à la survie de l'idée démocratique qu'il avait introduite en Russie. Cette idée est pourtant aujourd'hui menacée par le successeur que nous lui avons choisi.

Je ne cherche pas à nier la responsabilité de mon soutien à Poutine. Nous n'étions pas amis intimes, mais lui et moi avons travaillé ensemble dans des situations critiques, et je n'ai jamais douté de sa sincérité. Poutine agit selon ses convictions. Le problème est que ses convictions, notamment la croyance que la Russie ne peut prospérer que si elle est dirigée par une unique source de pouvoir, sont erronées. Et cette erreur grossière est en train de mener la Russie à sa ruine politique.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/sikSOIBfr;
  1. wei22_FABRICE COFFRINIAFP via Getty Images_WTOredlight Fabrice Coffrini/AFP via Getty Images

    How to Revive the WTO

    Shang-Jin Wei & Xinding Yu

    The World Trade Organization’s appellate body is under threat not from China, but from the United States, which is blocking the appointment of new judges to the panel. Reviving the WTO will require changes to the organization's rules – but killing its dispute-settlement system is not the solution.

    0
  2. ghosh16_Yawar NazirGetty Images_indiakashmirmuslimwoman Yawar Nazir/Getty Images

    The Rape of India’s Soul

    Jayati Ghosh

    India’s rapid descent into xenophobia, violence, and irrationality has an important economic dimension, but it takes politicians to channel these emotions into nationalism, and to embolden the nationalists to commit violence. Now that the BJP has done so, is it able – or willing – to exorcise the many demons it has unleashed?

    10