0

Le système d’exploitation qui a gâché Noël

Avant de demander un nouveau PC équipé de Windows pour Noël, souvenez-vous du dicton : « Prenez garde que vos désirs ne deviennent des réalités ».

Dans le meilleur des mondes possibles, nous profiterions tous de « l’effet de réseau » dû au fait que tout le monde utilise le même logiciel : chacun pourrait aisément communiquer avec son voisin et bénéficier d’une aide mutuelle sur la meilleure manière d’utiliser le logiciel. Malheureusement, parce que Microsoft utilise bien plus l’effet de réseau pour optimiser ses revenus que pour venir en aide aux utilisateurs, le monde qu’il nous offre est loin d’être le meilleur possible.

Prenons par exemple le cas de Vista, un nouveau « super » système d’exploitation mis cette année sur le marché par Microsoft, en même temps qu’Office 2007. Au bureau, la première personne à utiliser Vista fut le vice-président de la société. Il était fou de rage. Vista et Office 2007 étaient intégrés par défaut à son nouvel ordinateur Dell. Le fabricant ne lui avait pas demandé s’il préférait les anciennes versions du système d’exploitation et MS Office qu’il connaissait. Si bien que notre vice-président s’est retrouvé avec un ordinateur flambant neuf qu’il ne savait pas comment utiliser : les fonctions étaient modifiées et les raccourcis clavier étaient différents.

Le coût de l’adaptation de millions d’utilisateurs au nouveau système, en termes de productivité, est effarant. De plus, ses collègues ne pouvaient pas lire les dossiers Microsoft Word qu’il leur envoyait dans le nouveau format « .docx ». Ils lui répondaient en lui demandant de renvoyer les dossiers dans l’ancien format « .doc » - ce qu’il n’aurait sans doute pas pu faire s’il s’était par hasard servi des nouveaux et abscons outils de configuration.