Pour un nouvel Etat providence

L'économie de marché est efficace, mais elle n'est pas juste. Les salaires étant déterminés par la loi de l'offre et de la demande, il arrive que leur montant soit insuffisant pour mener une vie décente.

En Europe occidentale, le système de protection sociale intervient alors en distribuant un revenu minimum, qu'il s'agisse d'une allocation chômage, d'une préretraite ou de toute autre forme de revenu de remplacement. Si le salaire attribué en raison du marché est insuffisant, l'État fournit un revenu de remplacement sans qu'il ne soit nécessaire de travailler.

Aussi humaine que soit cette politique, elle est en grande partie responsable du chômage de masse dont souffre l'Europe. La raison en est simple : le revenu de remplacement est un revenu pour ne rien faire. Son existence entraîne de la part des travailleurs une exigence de salaire que les employeurs privés sont de plus en plus réticents ou dans l'impossibilité de satisfaire.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/XuK9qE9/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.