Le mythe de l’Ownership Society

“ Non ”. C’est la réponse de Tony Snow, ancien journaliste de Fox News qui vient d’être nommé attaché de presse de George W. Bush, interrogé récemment sur son épargne retraite : “ Pour tout vous dire, j’étais tellement abruti que je n’ai même pas ouvert de 401(k). Donc pas de pension de la Fox. La seule retraite des médias dont je bénéficierai est celle de l’AFTRA ”.

Un 401(k) est un compte bénéficiant d’un statut fiscal très favorable, sur lequel les employés peuvent épargner pour leur retraite. Généralement, l’employeur – c’est le cas de Fox News – contribue au même niveau que l’employé. C’est donc une offre irrésistible. Et pourtant, Tony Snow n’en a pas profité. C’est le syndicat auquel il a été obligé d’adhérer, l’ American Federation of Television and Radio Artists , qui constitue des réserves pour sa retraite.

Il me semble qu’il y a là d’importantes leçons à retenir. Dans la mesure où le gouvernement Bush a une philosophie cohérente en politique intérieure, c’est celle de l’ Ownership Society (une société où chacun est partie prenante), qui préconise que les institutions intermédiaires, gouvernements, syndicats ou services des prestations dans les entreprises, devraient cesser de fournir une assurance sociale. Les individus devraient assurer eux-mêmes leur sécurité financière en prévision de la retraite ou d’une maladie grave. Selon cette théorie, si l’on incite les individus à se soucier de leur avenir, ils le feront.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/DRZ4Brq/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.