0

Le réveil du Moyen-Orient

BERLIN – Lorsque la révolte démocratique en Tunisie a réussi avec succès à renverser l’ancien régime, le monde a réagi avec stupéfaction. La démocratie par le bas dans le monde arabe ?

A la suite du renversement de 30 années du régime de Hosni Moubarak en Égypte, cour du Moyen-Orient, la stupéfaction a laissé place à la certitude. Le Moyen-Orient s’éveille et entre dans le monde globalisé du 21ème siècle. Jusqu’à maintenant, la région (à l’exception d’Israël et de la Turquie) était passée plus ou moins à côté du processus marquant de modernisation planétaire.  

Mais il est encore trop tôt pour dire si cet éveil démocratique du monde arabe et du monde plus largement islamique se confirmera ou s’il ne produira qu’un changement à la tête des régimes autoritaires, s’il laissera la place à un ordre stable ou bien à une radicalisation et à un chaos durable. Une chose cependant est d’ors et déjà sûre : c’en est fini de cette époque où cette vaste région restait assoupie tandis que d’autres se modernisaient.

La révolte populaire se poursuivra, bien sur. Pratiquement aucun pays de la région n’y échappera, bien qu’il soit difficile de dire où et quand se produira la prochaine éruption. L’Iran, la Syrie, et l’Arabie Saoudite sont tous candidats, mais cette dernière sera probablement celle qui posera le plus de difficultés.