The Many Crises of Health Care

PRINCETON – L’administration du président Barack Obama a passé le plus clair de l’année 2009 à tenter de gérer la bataille politique née de sa volonté d’étendre l’assurance santé aux dizaines de millions d’Américains qui n’en possèdent pas. C’est une situation assez difficile à comprendre pour les citoyens des autres pays industrialisés qui eux ont droit à cette assurance santé ; même les gouvernements conservateurs n’envisagent pas de la supprimer.

Les difficultés de certains Américains avec la réforme de santé nous en disent plus sur l’hostilité américaine envers son propre gouvernement que sur l’assurance santé en général. Mais aux Etats-Unis, ce débat met en lumière un problème sous-jacent qui est amené à devenir un sujet de préoccupation dans presque tous les pays en 2010 et au-delà et qui n’est autre que la difficulté de contrôler les dépenses de santé.

Sur six dollars dépensés aux Etats-Unis que se soit dans le public ou le privé, un dollar est consacré à la santé et ce rapport, tout en étant déjà le plus élevé au monde, devrait doubler d’ici à 2035. Mais l’augmentation des dépenses de santé est un problème y compris pour les pays qui dépensent moins.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/iTikRks/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.