Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

La pleine valeur de la vaccination des enfants

GENÈVE – Si vous voulez vraiment savoir la valeur des vaccins, vous n’avez qu’à passer un peu de temps dans une clinique en Afrique. Les visages des mères et des pères ne mentent pas : les vaccins préviennent les maladies et sauvent des vies.

Mais ce que ces parents ne savent peut-être pas, c’est que l’histoire ne s’arrête pas là. Car alors qu’ils quittent la clinique et rentrent chez eux, ils ont non seulement déjà agi pour améliorer la santé de leur enfant, mais ils ont en plus augmenté les chances pour leur progéniture d’obtenir une éducation et de jouir d’un avenir pérenne. Qui plus est, ils auront aussi contribué à l’amélioration de leurs propres vies et des perspectives économiques de l’ensemble de leur collectivité.

Les causes en sont simples. Tout le monde sait que des enfants en bonne santé n’ont pas besoin de traitements ou de soins médicaux onéreux en temps et en argent. Aussi, en évitant de tomber malades, les nourrissons ont une meilleure chance de grandir en santé et d’aller à l’école et de devenir des membres plus productifs de la société.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/YxGOMpdfr;
  1. roach111_westend61_getty images_shipping trade Westend61/Getty Images

    A Global Economy Without a Cushion

    Stephen S. Roach

    From 1990 to 2008, annual growth in world trade was fully 82% faster than world GDP growth. Now, however, reflecting the unusually sharp post-crisis slowdown in global trade growth, this cushion has shrunk dramatically, to just 13% over the 2010-19 period, leaving the world economy more vulnerable to all-too-frequent shocks.

    0