La Goutte qui fait déborder le vase du Zimbabwe ?

La solidarité dont ont fait preuve les dirigeants africains et qui a permis la survie du régime brutal de Robert Mugabe au Zimbabwe pourrait bien être en passe de se désintégrer. La décision de Mugabe d'interdire le dernier journal indépendant du Zimbabwe, le Daily News , pourrait se révéler essentiel dans l'affaiblissement du soutien dont il jouit encore dans la région.

Il y a trois ans, un camion bourré d'explosifs s'est enfoncé dans le bâtiment qui hébergeait le journal. Ses rotatives furent détruites. Grâce à l'aide internationale, le Daily News s'est acheté de nouvelles rotatives et réussit à poursuivre la publication d'un journal de premier plan.

En dépit des tentatives du gouvernement depuis lors pour interdire le journal, en arrêtant et même torturant son personnel, en empêchant son tirage également et son approvisionnement en encre et papier, le Daily News est resté fidèle à sa devise « d'appeler un chat un chat ». Alors que le Zimbabwe plongeait dans le chaos économique et que Mugabe renforçait sa répression, le tirage du journal, autrefois avoisinant les 100 000 exemplaires quotidiens, chuta plus ou moins d'un tiers.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/E5LRUne/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.