Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

Le Labyrinthe de la corruption

La corruption n’est pas vraiment un nouveau phénomène en Amérique latine. En effet, les scandales liés à la corruption sont une constante dans le paysage de la région depuis la nuit des temps. Il n’y a donc rien de nouveau ni de surprenant en principe dans les drames continuels, quasi incessants, qui déchirent le président du Brésil, Luis Ignacio « Lula » da Silva, son organisation politique, le Partido dos Trabalhadores (PT, le Parti des Travailleurs), et une grande partie de l’élite politique du pays. Pourtant, ce scandale, contrairement aux autres par le passé, se déroule dans un environnement démocratique bien établi, et dans le camp de gauche.

Il n’y a jamais eu aucune raison bien sûr d’attendre de la gauche qu’elle soit plus honnête que tout autre.  Assurément, les mouvements socialistes, communistes ou castristes et les leaders d’Amérique latine ont traditionnellement dénoncé la corruption, les trafics d’influence et le vol qualifié de la part du gouvernement sous les dictatures généralement d’extrême droite ou même les régimes constitutionnels centristes qu’a connu l’hémisphère. Il est également indéniable que la gauche, ayant rarement accédé au pouvoir, a moins eu l’occasion de mettre la main sur des trésors nationaux dans un but ou un autre.

Il est toujours plus facile d’être honnête quand on est dans l’opposition, bien que cela ait toujours été bien plus dangereux et même parfois fatal d’avoir perdu le pouvoir ou la popularité en Amérique latine. Mais, aujourd’hui que les partis de gauche de l’Amérique latine prennent la tête de plus en plus de gouvernements, au Brésil, au Chili, au Venezuela, en Uruguay, en partie en Argentine, et peut-être au Mexique, en Bolivie et au Nicaragua dans un avenir proche, il n’y a aucune raison de la considérer comme immunisée contre les maux éternels de la région.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/SnkfDiGfr;
  1. wei22_FABRICE COFFRINIAFP via Getty Images_WTOredlight Fabrice Coffrini/AFP via Getty Images

    How to Revive the WTO

    Shang-Jin Wei & Xinding Yu

    The World Trade Organization’s appellate body is under threat not from China, but from the United States, which is blocking the appointment of new judges to the panel. Reviving the WTO will require changes to the organization's rules – but killing its dispute-settlement system is not the solution.

    0
  2. ghosh16_Yawar NazirGetty Images_indiakashmirmuslimwoman Yawar Nazir/Getty Images

    The Rape of India’s Soul

    Jayati Ghosh

    India’s rapid descent into xenophobia, violence, and irrationality has an important economic dimension, but it takes politicians to channel these emotions into nationalism, and to embolden the nationalists to commit violence. Now that the BJP has done so, is it able – or willing – to exorcise the many demons it has unleashed?

    10