0

La clé de la stabilité en Asie du Sud

NEW YORK – Peu d’endroits dans le monde présentent autant de défis que l’Asie du Sud. Une insurrection financée par le narcotrafic menace la toute nouvelle démocratie en Afghanistan. Une résurgence des talibans dans les zones tribales a déstabilisé le Pakistan. Et le récent attentat sanglant à Mumbai a provoqué une nouvelle confrontation entre l’Inde et le Pakistan, deux puissances nucléaires.

Chacune de ces crises requiert des mesures urgentes. Mais en y répondant, le monde ne doit pas perdre de vue la promesse incarnée par la relation entre l’Inde et les Etats-Unis, comme le souligne le nouveau groupe de travail de l’Asia Society.

Aujourd’hui, ces deux pays sont à l’orée d’une occasion historique : celle d’une nouvelle relation internationale qui encouragera la sécurité mondiale, des économies plus fortes, la non-prolifération nucléaire et des progrès dans la lutte contre le changement climatique. Mais ces avancées potentielles ne se concrétiseront que si le président Barack Obama donne à l’Inde toute l’attention qu’elle mérite et si les deux pays élargissent l’enjeu stratégique en impliquant leurs secteurs privés dans des questions que les gouvernements ne peuvent résoudre seuls.

La fin de la Guerre froide et une diplomatie minutieuse ont amené la relation indo-américaine à fructifier à un point inimaginable il y a dix ans à peine. Les deux gouvernements se comprennent mieux et leurs intérêts sont plus alignés aujourd’hui que jamais auparavant.