0

De l’importance du FMI

WASHINGTON, DC – Le monde est plongé dans une crise financière sans précédent, qui affecte tous les pays. Des mesures de taille et de portée uniques ont été prises pour rétablir la confiance et limiter les dégâts infligés à l’économie mondiale. Le président George W. Bush a invité les dirigeants du monde à un sommet à Washington le 15 novembre, afin de concevoir une nouvelle architecture financière susceptible d’empêcher que ne se reproduisent de telles crises. Le Fonds Monétaire International (FMI), seule institution mondiale mandatée pour protéger la stabilité financière, a un rôle primordial à jouer.

La réforme de l’architecture financière internationale doit porter sur un meilleur contrôle, davantage de transparence sur les marchés financiers, un système d’alarme précoce efficace en cas de crise et une meilleure coordination des politiques internationales.

La crise a mis en évidence l’insuffisance du contrôle national des banques opérant sur le marché international. Des failles de réglementation ont provoqué des retombées dans d’autres pays. Les mécanismes de résolution de crise pour les banques qui opèrent à l’international étaient inexistants ; une coordination internationale de la réglementation est clairement nécessaire.

Une plus grande transparence implique aussi un accord international portant sur des structures d’incitation dans le secteur financier, visant à décourager la prise excessive de risques. Pendant trop longtemps, toutes les innovations financières ont été considérées comme bénéfiques pour le développement économique et comme un moyen de partager les risques. Cependant, à mesure que les produits financiers devenaient plus complexes, plus personne ne sut qui prenait ces risques.