0

Haïti : le décollage économique est possible

La récente élection présidentielle en Haïti n'a fait que renforcer la sombre réputation de ce pays. C'est paradoxal, car aujourd'hui Haïti a la chance, peut-être la plus grande chance de toute son histoire récente, d'échapper à un long passé de misère et de désordre.

A seulement une heure d'avion de Miami, Haïti se débat dans une pauvreté comparable à celle des régions les plus pauvres d'Afrique sub-saharienne. Mais, alors que de nombreuses régions du monde sont misérables en raison de leur isolation, Haïti est misérable malgré sa proximité du plus grand marché mondial. Haïti pourrait faire maintenant de son emplacement géographique un avantage commercial considérable, ceci à la condition que les USA apportent leur concours.

La situation de Haïti rappelle une célèbre maxime que l'on a déjà entendue à propos d'un autre voisin des USA, le Mexique : "Si loin de Dieu et si proche des Etats-Unis". Comme pour le Mexique, la proximité de Haïti avec les USA a présenté tour à tour des avantages et des inconvénients, mais elle devrait en tout état de cause favoriser les exportations et attirer les investissements.

Mais la proximité génère des interférences. Haïti a été le second pays après les USA à devenir indépendant de l'Europe après une rébellion d'esclaves en 1804. Mais l'Amérique considérait Haïti davantage comme une menace que comme un allié dans le combat pour la liberté, au point que c'est seulement après la Guerre civile qui a mis fin à l'esclavage aux USA que le président Abraham Lincoln a reconnu Haïti en 1862. Les relations entre les deux pays sont malgré tout restées tendues. Plutôt que d'être considéré comme un partenaire commercial et diplomatique à part entière, Haïti a été exploité et parfois occupé par les troupes américaines.