0

2008: Le Grand Effondrement de l’Immobilier

NEW HAVEN – Quel est l’élément déclencheur de la chute des prix de l’immobilier en 2008, source de la crise financière qui frappe désormais une grande partie du monde?

Depuis leur point culminant du début de 2006, les prix de l’immobilier de quelques-unes des plus grandes villes, tels qu’ils sont définis par l’indice Case-Shiller pour l’agence Standard ampamp; Poor’s, ont chuté de plus de 40% en données réelles corrigées de l’inflation. Au niveau national, toutes villes confondues, la baisse est de plus de 25%.

Le marché à terme du Chicago Mercantile Exchange prévoit maintenant des baisses de plus de 15% environ, avant que les prix n’atteignent leur point le plus bas en 2010. Ce sont les prévisions du marché – et c’est un marché peu liquide. Mais ceux qui font ces prévisions parlent de baisses en termes réels, du sommet au plus bas, de l’ordre par endroits de plus de 50%.

Pourquoi ces chutes de prix sont-elles aussi spectaculaires? Et pourquoi les cours des marchés de l’immobilier de tant d’autres pays connaissent-ils des baisses similaires? La réponse réside dans des causes à la fois directes et indirectes.