La mondialisation de la science

SAN FRANCISCO – La science est une source d’information inestimable aussi bien pour les individus que pour les gouvernements. Cela vient en partie du fait que les scientifiques peuvent souvent prévoir les conséquences futures d’actions actuelles.

Par exemple, nous savons qu’une personne qui fume deux paquets de cigarettes par jour risque d’avoir de sérieux problèmes de cancer une quarantaine d’années plus tard. La science prévoit aussi que, à moins de réduire conséquemment la consommation de pétrole et de charbon, le climat va continuer à se réchauffer, en augmentant le volume des océans et en faisant fondre de gigantesques morceaux de glace dans l’Arctique et l’Antarctique, ce qui entraînera de désastreuses élévations du niveau de la mer.

Ce ne sont là que deux exemples parmi les milliers de sujets sur lesquels il est intéressant que les politiciens consultent les scientifiques. Pourtant, les connaissances scientifiques sont bien trop souvent négligées lorsqu’il s’agit d’enjeux importants.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/oAIhF9g/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.