Paul Lachine

La révolution mondiale de l'innovation

BERKELEY – De nombreux pays dans le monde cherchent à établir les fondations d'une croissance forte et durable, ce qui passe par une politique en faveur de l'innovation. Plusieurs études empiriques montrent que l'innovation est le principal facteur de progrès technologique et d'augmentation de la productivité. Les investissements en Rampamp;D (recherche et développement) et dans la formation scientifique et technique sont les vecteurs essentiels de la capacité d'innovation et de la compétitivité d'un pays.

Une nouvelle étude du National Science Board, l'organe dirigeant de la Fondation nationale pour la science aux USA, analyse ces investissements en terme de tendance, tant au niveau des pays que des régions. Elle montre que le paysage général de l'innovation a changé significativement au cours de la dernière décennie.

Il va probablement encore évoluer, car plusieurs pays asiatiques, notamment la Chine et la Corée du Sud, accroissent leur budget consacré à la Rampamp;D et à la formation scientifique et technique pour conforter leur place en tant que centre important en matière d'innovation. Au même moment, le fardeau écrasant de la dette pourrait contraindre les USA, l'Europe et le Japon à diminuer ce budget.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/zRykeH3/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.