Le message géopolitique de la Libye

NEW DELHI – La dérive de la mission d’intervention occidentale en Libye produira-t-elle par inadvertance une citadelle jihadiste au portes méridionales de l’Europe ?

Bien sur, les puissances occidentales doivent être félicitées pour leurs efforts, soutenus par le Qatar et les Émirats Arabes Unis, visant à éviter un massacre des populations civiles libyennes. Le monde démocratique ne devrait jamais rester les bras croisés lorsqu’un tyran utilise la force militaire pour massacrer des civils. Mais si les despotes doivent être dissuadés de recourir à une répression sans fin, toute intervention – qu’elle soit militaire ou sous la forme de sanctions économiques ou diplomatiques – doit passer le test de l’impartialité.

Le soulèvement politique que connaît actuellement le monde arabe pourrait entrainer des transformations au Moyen-Orient et en Afrique du nord de même envergure que celles vécues par l’Europe à la suite de la chute du mur de Berlin en 1989. En effet, 1989 fut un tournant décisif produisant, dans le lapse de temps le plus court de l’histoire, les plus profonds changements géopolitiques globaux. Mais, dans les décennies suivantes, les dirigeants, les régimes, et les pratiques du monde arabe semblent être restées fondamentalement inchangés.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/widFxDG/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.