Paul Lachine

Les malades oubliés

LIVERPOOL – Les pays développés sont conscients des risques associés aux infections virales mondiales, craintes à la fois par les populations riches et pauvres. Les pandémies du SRAS et des grippes aviaire et porcine ont coûté près de 200 milliards de dollars à l’économie mondiale. Ces pandémies, dues au contact entre les humains et les animaux, apparaissent de manière régulière et imprévisible. Une réaction rapide des gouvernements, des agences des Nations unies, des autorités de réglementation et de l’industrie pharmaceutique est nécessaire pour mettre en ouvre une coordination, une surveillance et la production de vaccins.

Mais les populations les plus pauvres – qui vivent avec moins de 2 dollars par jour – sont souvent considérées comme quantité négligeable en cas de pandémie. Elles ne contribuent pas de manière significative à l’économie mondiale et les systèmes de santé de leurs pays fonctionnent avec une fraction seulement de la somme consacrée par les économies avancées à la santé de leurs populations.

Inversement, les pays développés estiment que seules trois maladies du monde en développement sont importantesamp#160;: le sida, la tuberculose et le paludisme, un point de vue qui tient à l’influence des groupes de pression et à l’idée que ces maladies pourraient menacer les pays développés. La recherche sur et le contrôle de ces maladies bénéficient en conséquence d’un financement disproportionné, tandis que d’autres infections tuent, rendent aveugles et difformes, et handicapent un nombre bien plus élevé de personnes – le milliard le plus pauvre – qui n’ont pas accès à des soins médicaux.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/FDsWFWv/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.