0

La tourmente financière frappe l’Amérique latine

LOS ANGELES – Il y a quelques semaines, le monde était suspendu au bord du gouffre. Heureusement, les mesures décisives prises par les autorités monétaires des économies avancées – dont l’injection sans précédent de liquidités – ont empêché une débâcle financière totale. Le monde a évité une « argentinisation » du système financier international.

Ce qui par contre n’a pas pu être évité est une récession, qui sera profonde, longue et globale. Dans les mois à venir, presque toutes les régions du monde éprouveront un ralentissement économique, caractérisé par une baisse des exportations et une augmentation du chômage.

Les événements récents ont démontré que les économies émergentes ne s’étaient pas « découplées » des économies avancées, bien au contraire. La plupart des économies émergentes sont encore fragiles et sensibles à ce qui se passe au sein des économies avancées. Les répercussions de cette récession se feront particulièrement sentir en Amérique latine.

Jusqu’à présent, le Brésil et le Mexique ont été le plus sévèrement touchés, au point que leurs entreprises ont perdu près de la moitié de leur valeur. La situation est si grave dans ces deux pays que les Etats-Unis leur ont accordé un prêt de 60 milliards de dollars il y a quelques jours.