Le combat pour l’âme du Pakistan

CAMBRIDGE – Au moment où son armée combat sans merci les talibans dans la vallée du Swat, le Pakistan se bat véritablement pour son âme. Il semble d’ailleurs que l’armée ait regagné du terrain par rapport aux derniers affrontements qui les ont opposés aux talibans dans les régions tribales avoisinantes.

Les talibans semblent pour l’instant en déroute; certains se sont même rasé la barbe ou se cachent sous une burqa pour éviter d’être reconnus et roués de coups. La raison est simple: le peuple apporte un soutien croissant à son armée. Ce soutien persiste malgré un coût humanitaire conséquent,  plus de 1,5 million de réfugiés intérieurs.

Ces combats font suite à une trêve négociée, alors que le gouvernement tentait d’étouffer les militants dans les zones tribales du Pakistan en tentant de parvenir à un accord avec le chef des talibans, Sufi Mohammad. Cet accord, qui a mis en place une sorte de loi islamique (sharia) dans la région en échange de l’engagement des militants à déposer leurs armes, a reçu le soutien du Parti National Awami, comparativement plus libéral et qui gouverne la province de la Frontière-du-Nord-Ouest, où se trouve Swat.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/7wXyBMn/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.