L’érosion de l’Europe

BERLIN – Il y a quelques semaines à peine, le pire de la crise financière en Europe semblait être derrière nous. La stabilité semblait regagner du terrain. Mais les apparences étaient trompeuses. Un problème mineur (du moins par ses dimensions) comme Chypre, associé à un degré d’incompétence ahurissant de la part de la « troïka » (la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international), ont suffit à transformer un cas accessoire en une crise vertigineuse.

Bien que les marchés soient restés calmes, la crise chypriote a révélé l’étendue du désastre politique provoqué par la crise de la zone euro : l’Union européenne se désintègre en son centre. La perte de confiance actuelle des Européens dans le projet européen est bien plus dangereuse que de nouvelles turbulences des marchés parce qu’elle ne peut pas être surmontée par une injection de liquidités par la BCE.

L’ancien ordre politique de l’Europe était basé sur la concurrence, la méfiance, les rivalités de pouvoir et en fin de compte, par la guerre entre États souverains. Il s’est effondré le 8 mai 1945 et a été remplacé par un système basé sur la confiance mutuelle, la solidarité, l’État de droit et le compromis. Mais avec l’érosion de ces fondations par la crise, la confiance a cédé le pas à la méfiance, la solidarité a succombé à de vieux préjudices (et même à une nouvelle haine entre le Sud pauvre et le Nord riche), et le compromis a capitulé devant les diktats. Et l’Allemagne est une fois de plus au centre de ce processus de désintégration.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/T0XZ1qx/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.