4

Les années Friedman sont terminées

BERKELEY –  Le professeur Dani Rodrik de Harvard - peut-être le meilleur économiste de ma génération - écrit dans son blog que l'un de ses collègues a qualifié les trois dernières décennies comme étant "les années de Milton Friedman". Ce dernier estimait que Ronald Reagan, Margaret Thatcher et Deng Xiaoping ont suscité d'énormes progrès du point de vue des libertés et de la prospérité. Je ne suis que partiellement d'accord.

Pendant toute sa vie, Friedman a défendu 5 principes fondamentaux :

1. Une politique monétaire fortement anti-inflationniste.

2. Un gouvernement qui sait qu'il représente la population, mais qu'il n'a pas pour rôle de distribuer faveurs et avantages.