Le succès des deux piliers de la Banque centrale européenne

En octobre 1998, juste avant les débuts de l’Union monétaire européenne, le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) adoptait une stratégie de politique monétaire fondée sur la stabilité. Cette stratégie comporte trois éléments : elle s’appuie avant tout sur un engagement envers l’objectif essentiel de la BCE de maintenir la stabilité des prix, définie comme la progression annuelle de l’indice des prix inférieure à 2 %, vérifiée à moyen terme.

Les deux autres éléments, qui se sont rapidement faits connaître sous le nom de « deux piliers », servent de moyen d’évaluer les risques liés à l’objectif de stabilité des prix . D’une part, le pilier de l’analyse monétaire comprend toutes les informations venant de divers agrégats monétaires et de crédit, et permet de définir les risques liés à la stabilité à moyen – long terme . D’autre part, le pilier de l’analyse économique se fonde sur un vaste ensemble d’indicateurs économiques nationaux et internationaux du secteur réel et du secteur financier (salaires, prix d’importation, taux d’intérêt et taux de change, etc.). Il sert de base à l’évaluation de la progression des prix à court – moyen terme.

Cette approche sert de cadre pour vérifier les indications de l’analyse économique à court terme par des recoupements avec l’analyse monétaire à long terme, dans le but d’obtenir une vision plus fiable des risques liés la stabilité des prix.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/IZLm7ia/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.