La mort du Socrate polonais

NEW-YORK – Une personne importante dont vous n'avez sans doute jamais entendu parler est morte vendredi dernier. Noyées dans le flot d'événements que tout le monde aura oubliés le lendemain, nous ne portons guère attention aux personnes qui traitent des questions d'éternité - les philosophes, les moralistes et les sages qui essayent d'attirer notre attention vers quelque chose de plus élevé. Pourtant, à long terme, ce sont elles qui comptent le plus, qui gardent toute leur importance, tandis que d'autres préoccupations ne sont que passagères. Ces hommes et ces femmes transforment le monde autour d'eux, même si l'on ne s'en rend compte que beaucoup plus tard.

Leszek Kolakowski était l'une de ces personnes. C'était un philosophe de renommée mondiale, un professeur dans de grandes universités - Oxford, Yale, Chicago - un homme qui suscitait le respect et l'admiration de ses collègues partout dans le monde. Il a écrit sur Spinoza, sur les controverses théologiques du 17° siècle en Hollande et sur d'autres sujets ésotériques.

Mais ce n'était pas un philosophe au sens technique, quelqu'un qui écrit pour un cercle de spécialistes. Il était philosophe au sens où Socrate était philosophe : un penseur qui remettait en question ce que les autres tenaient pour établi et sondait les actions et les sentiments humains pour nous aider à comprendre comment nous pouvons nous améliorer et mener une vie moralement plus satisfaisante et plus épanouissante.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/m0WesO7/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.