6

Syrie : Obama doit agir !

PRINCETON – En cette période électorale aux USA, on peut voir deux hommes dans le président Obama. Il y a celui du discours du Caire en 2009 qui a appelé à un renouveau des relations entre les USA et le monde musulman. Mais cet Obama est de plus en plus éclipsé par Obama le tueur de terroristes, le commandant en chef qui a lancé des centaines de drones contre Al Quaïda et ses affidés, celui qui a donné l'ordre de tuer Ben Laden.

L'Obama du Caire avait parfaitement compris quels sont les fondements de la sécurité des USA, mais le commandant en chef Obama les ignore en faisant ce qu'il croit nécessaire pour protéger les Américains. C'est pourquoi il faudrait que des pays musulmans l'appellent à prendre ses responsabilités.

Considérons la Syrie. Tous ce qui s'y passe était prévisible et prévu : une guerre par alliés interposés entre l'Arabie saoudite et l'Iran, montée du sectarisme et de la ségrégation ethnique, polarisation des extrêmes, les modérés réduits au silence, déstabilisation des pays voisins, infiltration par des groupes terroristes et un bain de sang dont le pays mettra des décennies à se remettre. Les groupes d'opposition syriens implorent qu'on veuille bien leur donner des armes pour combattre les avions du président Bachar Al Assad, défendre des territoires difficilement gagnés, protéger les civils et indiquer à Assad que le monde ne restera pas les bras croisés alors qu'il emploie tous les moyens pour réprimer son propre peuple.

Tous les matins Obama reçoit un document qui l'informe de chaque complot destiné à tuer des Américains. Il sait qu'une arme capable de descendre un avion de guerre syrien peut tout aussi bien être utilisée par un terroriste contre un avion de ligne américain. Il croit qu'il a fait le bon choix en suivant la voie de la prudence et en attendant que le conflit syrien finisse par s'éteindre de lui-même, tout en minimisant les menaces à long terme contre des vies américaines.