Quatre moments clés sur le cannabis

MEXICO – L'Amérique latine et les États-Unis ont connu ce que l'on pourrait appeler une série de « moments clés sur le cannabis » au cours des dernières semaines. Etant donné le soutien croissant dans la lutte pour mettre fin à des décennies absurdes et sanglantes de « guerre contre la drogue », ces avancées vers la décriminalisation et la légalisation méritent d'être relevées.

Le premier moment a eu lieu lors de l'Assemblée Générale du sommet annuel de l'Organisation des États Américains (OEA), qui s'est tenu à Antigua au Guatemala début juin 2013. Le Secrétaire général de l'OEA, José Miguel Insulza, a présenté un rapport intitulé « Le problème de la drogue aux Amériques », en réponse à la demande des chefs d'Etat de la région lors du sommet des Amériques à Carthagène en Colombie l'année dernière.

Le rapport a été rédigé par des experts de presque tous les États membres de l'OEA et a été divisé en deux parties : une excellente partie analytique et un chapitre bref et assez exaspérant consacré à des comptes rendus prospectifs. Le document lui-même représente un tournant décisif, qui fournit les éléments nécessaires à une discussion scientifique et empirique sur une question trop souvent abordée en des termes idéologiques.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/4QvNbY6/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.