Le faux raisonnement du débat sur le changement climatique

COPENHAGUE – Selon une dangereuse idée fausse, la volonté et l'accord politiques sont les seuls ingrédients manquants nécessaires à la lutte contre le réchauffement climatique. En fait, il existe aussi un obstacle colossal d’ordre technologique : pour mettre un terme à notre dépendance à l'égard des combustibles fossiles, nous devons transformer de fond en comble les systèmes énergétiques du monde entier.

Aucune forme d'énergie alternative n'est suffisamment efficiente pour lutter contre les combustibles fossiles à grande échelle. Hormis la puissance nucléaire, toujours bien plus coûteuse que les combustibles fossiles, toutes les possibilités connues exigent une recherche et un développement considérables.

Pensons au fait effrayant et absurde que la recherche sur laquelle se fondent nos espoirs de réduction des émissions de carbone s’appuie sur des modèles économiques qui présument simplement que les avancées technologiques se produiront d'elles-mêmes. Au vu de notre excès de confiance actuel et des maigres fonds publics de 2 milliards de dollars affectés à la recherche et au développement d'énergies vertes chaque année dans le monde, les avancées nécessaires ne se produiront pas à temps.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/EFSO9s8/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.