La Question chinoise

La récente visite du président Bush en Asie n’a pas fait la Une des journaux, par choix. Cela tient à ce que M. Bush n’a même pas effleuré la question qui pèse de plus en plus sur la région : l’évolution de la sécurité en Asie à la lumière de la croissance économique et du pouvoir militaire de la Chine.

Cet été, par exemple, la Chine et la Russie se sont livrées pour la première fois à des exercices militaires conjoints de grande échelle. Cela fut suivi par des dépêches d’informations russes indiquant que la Chine, la Russie et l’Inde se livreraient bientôt à des exercices militaires, opération appelée Indira 2005, à la même échelle, avant la fin de cette année.

Par le passé, l’association de ces pays était quasi impensable et ces exercices ne peuvent clairement s’expliquer comme de simples événements « uniques » n’ayant que peu de résonance. Ils reflètent plutôt l’objectif stratégique à long terme de la Chine pour établir son hégémonie dans toute l’Asie.

To continue reading, register now.

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

Subscribe

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

https://prosyn.org/imAaFdZfr